Bio



• Né à Albias en 1644, je suis pêcheur de poisson. En L'an mille six cent quatre vingt et le treizième de mars, moi et Marie Chazotes ma femme, Gaillard Dalmon âgé de dix huit ans et Jean Dalmon âgé de seize ans nos fils, faisont tous abjuration de l'hérésie de Calvin en la commune de Saint-Etienne -de-Tulmon (Tarn-et-Garonne). Je m'appelle Jean Dalmon et mon esprit est libre comme les eaux.



• Installé à Almon-les-junies, je suis gabarier. En 1670, je descends sur Bordeaux, puis me rends à La Rochelle où je rencontre le Théodore Gourmel rentrant des armées. Il me propose de nous rendre à Paris, mais notre chemin nous mène en Lorraine. Après quelques unes de mes aventures, je me retrouve choisir blason pour mon bateau. Je m'appelle Barthélemy Dalmon, nous sommes en 1696 à Metz et, aujourd'hui, je suis Battellier.



• Vers 1850, de retour au pays, je me spécialise en Tétramorphes, que j'oriente au sommet des églises. Ma fille Marguerite épouse Jean-Pierre Dalmon dit Antonin, encore un pêcheur de poissons, puis employé chemins de fer sur le Paris-Orléans. Je m'appelle Jean Quercy, et je suis d'avant les croix.



Commentaires